Le circuit balisé a 20 ans cette année !

Le circuit balisé a 20 ans cette année !

(Re)découvrez cette promenade culturelle et historique. Téléchargez le guide du circuit balisé de Bonnevaux !
Prochains évènements
  • Aucun événement

Martine BONTHOUX

Programme 2018

Cette année 2018, un seul et même fascicule haut en couleurs, pour regrouper les différentes informations de l’association : bref historique de l’abbaye de Bonnevaux, la liste de nos publications, notre grand projet de financement participatif pour mener à bien notre projet de prospection radar sur le site de l’abbaye * en page 7 et bien entendu nos rendez-vous 2018, très « nature » pour fêter les 20 ans du circuit balisé !

  • plus d’informations sur le financement participatif très bientôt

A découvrir ci-dessous :

Continuer la lecture

Diaporama le 7 avril et assemblée générale le 8 avril à CHAMPIER

  • 9 h 00 : accueil de l’assemblée générale, ouverte à tous, à la salle des fêtes de Champier
  • 9 h 30 : diaporama, avec au programme :
  • Accueil et présentation par M. le Maire de Champier, Bernard Gauthier
  • Compte rendu de l’année écoulée, Bonnevaux 900 : activités et trésorerie
  • Présentation du programme 2018
  • 11 h 30 : Moment de convivialité avec le verre de l’amitié
  • 12 h 30 : Repas préparé et servi sur place par l’Xtrème de Saint Jean de Bournay (réservations closes)
  • A noter sur votre agenda :
    Exposé richement illustré sur le massif de Bonnevaux et l’abbaye Salle des Fêtes (face à la Mairie) à Champier,
    la veille à 20 h15, samedi 7 avril 2018

 

Compte-rendu de l’assemblée générale du 26 mars 2017 à Châtonnay

Petite histoire de Châtonnay

L’origine du village est très ancienne. L’historien du 17ème siècle, Nicolas Chorier, avance la thèse selon laquelle Châtonnay aurait été fondée par Caton le romain. Deux personnages nommés Caton ont marqué l’histoire romaine : Caton l’ancien -234 à -139 avant J-C et son petit-fils Caton le jeune -95 à -46 avant J-C. Or, ils ont fait une carrière militaire en Grèce, à Carthage, en Espagne, en Sicile et en Afrique du Nord mais pas en Gaule semble-t-il. Châtonnay, comme d’autres villages ou lieu-dit du même nom, tire son nom des châtaigniers très présents dont les fruits étaient source de nourriture appréciée. La rivière la Bielle, les collines propices à la culture de la vigne, les forêts, les terres cultivables, tout cet ensemble est propice à une présence humaine très ancienne. Le premier écrit connu concernant Châtonnay date de l’an 945, il s’agit d’une donation du roi d’Italie Hugues d’Arles, alors en concurrence avec Rodolphe II, roi de Bourgogne, pour le contrôle de la Basse Bourgogne-Provence. Cette donation est en faveur de l’archevêque de Vienne, Boson, et son église St Maurice. Hugues d’Arles qualifie Châtonnay de basse côte nommée vulgairement Catonaico ou Catonnès. Ce nom n’est donc pas très chrétien et précède peut-être la religion.

Après l’an 1000, le dernier roi de Bourgogne Rodolphe III, sans héritier, désagrège son royaume, cédant de grands territoires aux puissants nobles de l’époque, notamment les évêques et archevêques.

En 1023, Burschard archevêque de Vienne, bénéficie d’une donation d’Ermengarde, épouse de Rodolphe III. Il se trouve alors en possession du comté de Viennois et d’une partie du comté de Sermorens. Ce territoire va de la Bourbre au Rhône. Ne pouvant contrôler un tel territoire, Burschard, vieillissant, l’inféode pour moitié au comte de Savoie Humbert aux Blanches mains, et l’autre moitié à Guigues le Vieux, comte d’Albon et implanté en Grésivaudan. Des liens de parenté unissent ces trois hommes. Chaque comte maille son territoire de seigneuries. Le seigneur est vassal du comte et lui doit fidélité, dévouement, soutien guerrier.

Châtonnay se trouve sur le territoire alloué au comte de Savoie.

Les Bocsozel, fidèles alliés du comte, développent une grande seigneurie de la Frette à la Côte Saint André, puis Châtonnay, et vers l’an 1200 sur Roche et Maubec. Maubec sera vers 1430 élevé en baronnie avec les mandements de Maubec, Saint Alban et les Eparres. A Châtonnay, un premier château en bois est élevé sur une motte castrale située sur la colline de Château-Vieux, face au calvaire actuel. Cette fortification permet de veiller sur l’église paroissiale de Saint Christophe. Cette église et son bourg sont donnés en 1057 par Nantelme et sa femme Constance à Guitger, abbé de Saint Pierre de Vienne.

En 1117, Guy de Bourgogne, archevêque de Vienne, futur pape Calixte II, fonde l’abbaye de Bonnevaux au bord de la Gère entre les villages de Lieudieu et de Saint Symphorien.

En 1166, Guillaume, abbé de Saint Pierre de Vienne, donne à Hugues abbé de Bonnevaux ce qu’il possède sur le lieu d’Estrablin.

Entre 1130 et 1200, les différents seigneurs de Châtonnay donnent de nombreuses terres à l’abbaye de Bonnevaux sur Marsonnay, Estrablin, Bletonnay entre Châtonnay et Meyrieu, et Mayollan à l’Ouest de Châtonnay. Ces donations affaiblissent leurs pouvoirs et ressources, alors que celles de l’abbaye ont considérablement augmenté en un siècle.

A Châtonnay, l’abbaye a créé un grand domaine agricole sur le plateau d’Estrablin, du Marsonnay jusqu’à l’étang Beau-Soleil. Vers 1200 Aymon de Bocsozel fait construire un château en pierre sur la colline actuelle du calvaire.

Une ville neuve se développe en bas du château. Une nouvelle église Sainte-Catherine est construite sur le flanc du coteau. La nouvelle paroisse  supplante celle de Saint Christophe sans la remplacer.

En 1271, la chapelle du Marsonnay est délaissée pour une nouvelle  église construite par l’abbaye de Bonnevaux sur le plateau d’Estrablin créant ainsi une nouvelle paroisse. En 1278, Guillaume abbé de Bonnevaux supprime la paroisse de Marsonnay. En 1301, Humbert de Bocsozel, seigneur de Châtonnay venge la mort de son frère Aymon, seigneur de Maubec, tué l’année précédente lors d’une attaque des gens de Bourgoin, soutenus par  les hommes du dauphin sur le château de Maubec. Humbert de Bocsozel se place alors sous la protection du comte de Savoie et lui donne ses biens, immédiatement rétrocédés en fiefs. Humbert de Bocsozel est alors seigneur des châteaux de Maubec, Chezeneuve, Pusignan, Les Eparres, en plus de Châtonnay et Bocsozel au-dessus du Mottier.

Parmi les nombreux conflits et traités passés entre les Dauphins et les comtes de Savoie, le traité de paix de 1334 a commencé d’être négocié à Champareillan, puis il se poursuit le 7 mars à Châtonnay, avant d’être signé le 7 septembre à Moirans. Après le transport du Dauphiné au royaume de France en 1349, un traité d’échange de territoires est conclu entre le roi de France et la Savoie. La nouvelle frontière est alors la rivière le Guiers. Châtonnay devient français.

Daniel ARMANET

 

Remerciements

Patrick PIERRY remercie chaleureusement tous les élus présents pour les différentes subventions reçues en 2016 (voir la rubrique Trésorerie) ainsi que toutes les communes qui ont répondu favorablement pour recevoir une manifestation dans le cadre des 900 ans de Bonnevaux. Merci aussi à Isabelle, Delphine, Laure et Nadine du groupe PHOSPHORE.

 

Participants

Guy SERVET, maire de Châtonnay, Guy GERIN, maire de Lieudieu, Jean-Paul TOURNIER-FILLON, maire de Semons, Gilles BOURDAT, maire de Faramans, Joël GULLON, maire de La Côte St André, Jean-Pierre BARBIER, Président du Département et député de l’Isère, Alain PICHAT, maire de Beauvoir de Marc, Jean-Christian PIOLAT, maire de Ste Anne sur Gervonde, Daniel CHEMINEL, maire de St Jean de Bournay, Christian FANJAT, maire de Moissieu sur Dolon, Claude VUILLAUMIER, conseiller municipal de Villeneuve de Marc, Claire DEBOST, conseillère départementale, Yannick NEUDER, vice-président de Région, président de Bièvre Isère et maire de St Etienne de St Geoirs, Marie-Thérèse LAMBERT, présidente de Villeneuve Nature Patrimoine, Gilles DREVET de Mémoire et Patrimoine d’Artas, Marie-Claude PICHAT de l’Association Patrimoine, Art et Culture de Beauvoir de Marc, Jean JANIN, Président de l’ACCA de Châtonnay.

Etaient excusés :

Stéphane PLANTIER, maire de Meyssiez, Gilles DUSSAULT, maire de Villeneuve de Marc, Michel WULLSCHLEGER des Amis de Léoncel, Raymond MOYROUD des Amis de Bressieux.

 

Le mot de monsieur le Maire

Guy SERVET : Il est très heureux d’accueillir cette assemblée générale et d’héberger l’association dans les locaux de la mairie. Le transfert dans la grange de Cholley est toujours d’actualité. La commune de Châtonnay a son point culminant à 612 mètres, a une surface de 3 184 hectares et fait partie des Terres Froides. Un patrimoine important avec la Tour du Calvaire, édifiée sur l’ancien donjon médiéval au 19ème siècle,  qui donne l’heure du haut de ses 19,5 mètres à la demande des cultivateurs qui voulaient une horloge sonnante pouvant leur donner l’heure dans les champs

les maisons fortes Montrozier et Cazeneuve ; des mottes castrales sur la colline de Chateauvieux. Une plaine agricole près du plateau de Bonnevaux avec 1100 hectares de forêts, 127 étangs (55 référencés en 1835 créés par les moines).

Les verreries, fondées par des verriers de familles nobles italiennes, entrainèrent une déforestation importante. Une poterie/tuilerie, en 1874, sur la route de Commelle, fabriquait tuiles et tuyaux acheminés par le tacot. Une gare fut créée en 1891. Les nombreux étangs étaient poissonneux, la famille GABET en a fait le commerce. Le drapeau de la Révolution exposé dans la mairie de Châtonnay, depuis sa restauration en 1984, a été envoyé par la Convention en 1783. En 1867, des élections décident qu’il doit être détruit mais il est caché par des républicains et sera retrouvé plus tard en lambeaux.

Guy Servet nous dit un mot de la charte forestière qui est un outil pour sensibiliser tous les acteurs de la forêt afin que l’exploitation de celle-ci soit contrôlée avec une maîtrise de la repousse et un attrait touristique. Le massif de Bonnevaux est la 3ème région d’étangs après les Dombes et le Forez, une charte est en création pour leur survie.

Retour sur les activités 2016

10 avril
Assemblée générale à St Julien de l’Herms puis repas avec l’XTREME pour 42 personnes. L’après-midi : visite guidée de La Côte St André avec Dominique FABRE (40 personnes)

3 juillet
Balade animée à Villeneuve de Marc avec Villeneuve Nature et Patrimoine. Une centaine de personnes ont parcouru le circuit égayé par diverses animations (calèches, contes, poterie, vannerie, lavandières, photos land’art…)

13 août
Randonnée pédestre autour du site de l’abbaye de Bonnevaux dans le cadre des « Surprises du Patrimoine » organisées par l’OT Bièvre Valloire

8 octobre
Colloque de LEONCEL : présentation de Bonnevaux et sa filiation aux Amis de Léoncel à la Vacherie, repas et visite de l’abbatiale de la 4ème fille de Bonnevaux.

11 octobre
Réunion avec les maires des communes du massif de Bonnevaux : visite de notre local et présentation des manifestations pour les 900 ans de Bonnevaux

23 octobre
Randonnée d’automne autour de Bonnevaux : environ 15 km en passant par le prieuré St Martin, la grange de Cholley, le site de l’ancienne abbaye de Bonnevaux, la chapelle de St Hugon, la maison forte de Cazeneuve, la forêt, les étangs avec un groupe de 20 personnes.

11, 12 et 13 novembre
Exposition photos Bonnevaux Voies et Lumières par Isabelle LECOMTE, Patrick PIERRY et Christophe RAYAT dans la salle des fêtes de Meyssiez avec conférence le vendredi soir, concert dans l’église d’Eyzin Pinet le samedi soir, circuit VTT et randonnée pédestre le dimanche.

Trésorerie – Exercice du 01/02/2016 au 31/01/2017

RECETTES 

Subventions                                7 751,00 €

Bièvre Isère Communauté, Initiative Locale JP Barbier, Mécénat CASRA et des communes de : Beauvoir de Marc, Châtonnay, Lieudieu, Royas,  Sainte Anne/Gervonde, Villeneuve de Marc.

Adhésions  (70 adhérents)        1 048,00 €

Ventes, Manifestations             2 345,19 €

Intérêts et divers                              – 4,59 € 

Dons                                                      0,00 €

TOTAL RECETTES                       11 139,60

 

DÉPENSES 

Frais de fonctionnement          1 974,69

Réceptions                                   2 054,27   

Achat de matériel                       1 791,50

TOTAL DÉPENSES                       5 820,46 €

 

Soldes au 31/01/2017 

Caisse                                               230,81 €

Compte-chèques                        7 216,83 €

Compte PayPal                               248,47 €

Compte Livret                              3 322,91 €

Total                                            11 019,02 €

Conseil d’Administration (inchangé en 2017)

Les membres :

Patrick PIERRY, Président

Pierre BAUDOUIN, Vice-Président

Françoise LOUP, Secrétaire

Martine BONTHOUX, Secrétaire-adjointe

Jacqueline ANTONIOLLI, Trésorière

Hélène MAURICE, Trésorière-adjointe

Annick CHEVALLIER

Daniel ARMANET

Stéphane BONDRAN

Gilles VANPEENE

Les membres du Conseil d’Administration se réunissent, en principe,  à 20 h 30 chaque 2ème jeudi du mois dans le local de l’association, au 2ème étage de la mairie de Châtonnay. Vous pouvez les rejoindre et apporter vos idées et connaissances. Les réunions sont indiquées sur le site internet.

Interventions

Yannick NEUDER : La fusion des territoires peut provoquer des angoisses et des questions de la part des habitants et des associations. Il est important de rassurer le pays St Jeannais, tout le monde doit être pris en compte pour valoriser le patrimoine avec tous les évènements autour des 900 ans de Bonnevaux.

Jean-Pierre BARBIER : La culture ne se résume pas aux spectacles vivants. 5 M€ ont été votés pour la sauvegarde du patrimoine bâti qui contribue au paysage de notre territoire. Des actions sont menées auprès des particuliers.

Publications

Un article a été publié dans les derniers cahiers de LEONCEL n° 27 suite à la présentation de l’abbaye de Bonnevaux et son essaimage, réalisée lors du colloque du 8 octobre dernier.

Une publication, richement illustrée sur cette thématique est en cours d’écriture.

Diverses informations

Françoise et Martine continuent leur travail sur l’inventaire de la filiation de Bonnevaux et collectent toutes les informations et photos disponibles sur les différentes abbayes et associations. Quelques contacts ont pu se faire. Nous pourrons ainsi leur proposer de participer aux différentes manifestations prévues pour les 900 ans de l’abbaye de Bonnevaux.

Circuit balisé : des nouveaux panneaux indicatifs sont en cours de fabrication. La rénovation de la croix sur le site de Bonnevaux va se faire au printemps. Tous ces travaux sont réalisés par ISATIS de St Jean de Bournay (association d’insertion par le travail). Le circuit reste le même. Merci de respecter les pâturages.

Participants à la conférence du 25 mars
40 participants à la conférence sur l’abbaye de Bonnevaux donnée par Patrick PIERRY à Semons.

Convivialité autour de l’AG 

Un apéritif a clôturé cette assemblée générale, suivi d’un repas, préparé par le traiteur Cédric GERIN de Châtonnay, apprécié par 25 convives.

L’après-midi, environ 25 personnes ont pu profiter de la visite du village de Châtonnay : les rues et maisons anciennes, la Tour du Calvaire et les ruines du rempart, guidée par Annick CHEVALLIER, propriétaire de la maison forte de Cazeneuve et conseillère municipale à Châtonnay.